gepubliceerd op 31.03.2020

COVID-19 : La Flandre modifie son modus operandi pour les déchets médicaux COVID-19

Après une nouvelle concertation avec le secteur médical et go4circle, l'OVAM a adapté la méthode de travail et s'est alignée complètement sur l'avis du virologue de la cellule de crise fédérale:

  • Pour les déchets secs corona qui ne sont pas considés comme déchets B2, la quarantaine de 72 heures n'est plus exigée.   
  • Pour les 2 flux (matériel de protection) avec des souillures visibles, la quarantaine de 72 heures est bien requise pour pouvoir les évacuer comme déchets B1.

Vous trouverez le texte complet sur le site internet de l'OVAM