Une étude pour le Parlement européen adopte les recommandations de Denuo.

Ce mois-ci, une étude commandée par le Parlement européen, pour cartographier l'impact de la pollution des plastiques et des microplastiques sur l'environnement a été publiée. Cette étude formule également un certain nombre de recommandations pour la politique européenne et pour les politiques nationales des États membres. Fait remarquable, l'étude comprend des propositions politiques qui correspondent à un certain nombre de recommandations importantes que notre fédération formule également :

  • Les recettes des amendes et/ou des prélèvements pour les activités liées à la réduction des déchets plastiques doivent être utilisées pour financer l'industrie du recyclage ou à des fins environnementales. 
  •  La préférence économique pour l'utilisation de plastiques vierges par l'industrie peut être combattue en appliquant des taxes à ces matériaux.
  •  Le financement et l'investissement dans des infrastructures modernes de collecte, de séparation et de traitement des déchets sont nécessaires pour décourager les processus en aval (comme la mise en décharge). 

En outre, cette étude fait également référence au recyclage des matières premières comme une voie technologique intéressante dans une économie circulaire des plastiques. Toutefois, selon l'étude, de nombreuses recherches supplémentaires sont nécessaires pour que ces technologies soient considérées comme une véritable option de traitement. En outre, elles devraient toujours être évaluées dans un cadre plus large de solutions possibles et aller de pair avec l'éco-conception, un tri de meilleure qualité et une utilisation réduite des plastiques.

Le lien vers l'étude se trouve ici

Ajouter un commentaire

Annexe
Un nombre illimité de fichiers peuvent être transférés dans ce champ.
Limité à 300 Mo.
Types autorisés : txt pdf doc docx xls xlsx ppt pptx ods odt png jpg jpeg gif zip.