Ses collègues doivent-ils se faire tester ? UPDATE 23/11/20

COVID-19 : Un travailleur est infecté, que faire ?

Que faire avec le travailleur testé positif au covid-19 ?

Il faut distinguer deux cas de figure :

  • Le travailleur a des symptômes : dans ce cas, le médecin considèrera vraisemblablement que le travailleur est en incapacité de travail et ce dernier aura droit à son salaire garanti
  • Le travailleur n'a pas de syptômes  : dans ce cas,  le travailleur devra observer un isolement de 7 jours  (ou plus si le médecin prolonge l'isolement)
    • Si le télétravail est possible, le travailleur continuera à travailer et recevra son salaire normal
    • Si le télétravail n'est pas possible,  le travailleur sera mis en chômage temporaire  pour cause de force majeure et touchera une allocation de chômage de l'ONEM

 

Et qu'en est-il des collègues de ce travailleur ?

Une distinction est opérée entre les contacts à haut risque et les contacts à faible risque :

Entre dans l'une de ces catégories toute personne qui a eu un contact avec un cas confirmé de COVID-19 dans un délai de 2 jours avant le début des symptômes jusqu’à la fin de la période de contamination (en général, 7 jours après le début des symptômes, ou plus si les symptômes persistent).
Dans le cas d’une personne asymptomatique dont le test est positif, une personne de contact est définie comme quelqu’un qui a eu un contact avec cette personne dans un délai de 2 jours avant le prélèvement de l’échantillon, jusqu’à 7 jours après.

  • Est défini comme contact à haut risque : Une personne avec un contact cumulatif d’au moins 15 minutes à une distance de < 1,5 m, face à face, par exemple lors d’une conversation, sans port du masque adéquat (couvrant le nez et la bouche) par une des deux personnes, une personne qui a eu un contact physique direct avec un cas confirmé de COVID-19 ou une personne identifiée comme à haut risque par l'application "coronalert"
  • Est défini comme contact à faible risque
    • Une personne qui a eu plus de 15 minutes de contact avec un patient COVID-19 à une distance de <1,5 m (face à face) mais avec port de masque adéquat (couvrant le nez et la bouche) par les deux personnes. 
    • Une personne qui a eu moins de 15 minutes de contact avec un patient COVID-19 à une distance de <1,5 m (face à face). 
    • Une personne qui se trouvait dans la même pièce / environnement fermé avec un patient COVID-19 pendant plus de 15 minutes mais où la distance de > 1,5 m a été respectée. Cela comprend entre autre des personnes qui travaillent dans la même pièce2, ou dans une salle d’attente.

UPDATE 23/11/20 : À partir du 23/11/2020, reprise du testing pour les contacts à haut risque asymptomatiques et les voyageurs revenant de zone rouge (à haut risque selon le formulaire d’auto-évaluation). La quarantaine est d’une durée maximale de 10 jours et le test est effectué au plus tôt jour 7 (pour tous).

CONTACTS A HAUT RISQUE

Les collègues considérés comme ayant eu des contacts à haut risque doivent effectuer une quarantaine de 10 jours maximum à partir du dernier contact et puisque la période d'incubation peut aller jusqu'à 14 jours, les mesures générales doivent être poursuivies jusqu’à la fin de cette période de 14 jours après le dernier contact (voir ci-dessous document Sciensano).  Au plus tôt le 7ème jour après le dernier contact à haut risque, le collègue devra effectuer un test. Si le résultat est négatif, la quarantaine est levée après les 7 jours (à partir du dernier contact). Si le résultat est positif, l'isolement est prolongé de 7 jours à compter de la date du prélèvement.

Pour le test, les contacts à haut risque (sauf les enfants de <6 ans) recevront du centre d’appel un SMS avec un code « corona test prescription code ». Ils peuvent utiliser ce code pour se rendre dans un centre de tri et de prélèvement, au plus tôt au jour 7 après le dernier contact à risque. Pour ce faire, ils peuvent prendre un rendez-vous via l'outil de réservation accessible via MaSanté.be. Le résultat du test sera également disponible via ce site.  Pour les contacts étroits qui doivent rester en quarantaine, le médecin/centre d’appel peut délivrer un certificat de quarantaine. Actuellement les contacts à haut risque asymptomatiques eux-mêmes peuvent également télécharger ce certificat de quarantaine pour leur employeur sur base du code reçu du centre d’appel, sur MaSanté.be. Le certificat sera établi pour la période maximale de 10 jours, mais il sera indiqué que cette période pourra être raccourcie sur base d’un test négatif (et la date qui correspond à « jour 7 » sera mentionnée).

CONTACT A FAIBLE RISQUE

Les collègues considérés comme ayant eu des contacts à faible risque ne doivent en principe pas effectuer de quarantaine et peuvent continuer à venir travailler en respectant les mesures d'hygiène et de prévention.

Les collègues ne devront se faire tester qu'en cas d'apparition de symptômes et au plus tôt le 7ème jour après le dernier contact à haut risque.

Plus d'information dans le document de Sciensano :

https://covid-19.sciensano.be/sites/default/files/Covid19/COVID-19_procedure_contact_FR.pdf

Ajouter un commentaire

Annexe
Un nombre illimité de fichiers peuvent être transférés dans ce champ.
Limité à 300 Mo.
Types autorisés : txt pdf doc docx xls xlsx ppt pptx ods odt png jpg jpeg gif zip.