Prêts à relever les nouveaux défis du tri et du recyclage ?

D'ici 2025, l'Europe veut faire des pas importants vers l'économie circulaire. Plus précisément, elle veut recycler au moins 55 % des déchets ménagers dans les cinq ans à venir afin que ces matériaux puissent être réutilisés dans d'autres applications. Afin d'atteindre ces objectifs, de plus en plus d'initiatives apparaissent pour augmenter davantage le tri.

Le 29 octobre, la ministre flamande Zuhal Demir, a annoncé prévoir une enveloppe de 30 millions d'euros pour investir dans les initiatives de recyclage, avec un focus sur le recyclage des langes qui représentent quelques 65 000 tonnes de déchets par an qui, autrement, seraient directement traités en incinération.

Ce paquet comprend également un budget pour le recyclage des plastiques. La question est de savoir si ce budget prévoit également des mesures de soutien financier pour compenser la différence de prix entre les plastiques vierges bon marché et les recyclas de plastique. Ceci suit l’exemple de la France qui, dans le cadre de "France relance", propose au secteur du recyclage des plastiques une ligne d'assistance financière pour pouvoir se maintenir à flot.

Par ailleurs, plusieurs initiatives ont déjà été mises en place pour alléger la poubelle d’ordures ménagères. Par exemple, l'Europe impose que tous les textiles présents sur son territoire soient collectés de manière sélective d'ici 2025. En Belgique, nous connaissons cette pratique depuis plusieurs années déjà, mais ailleurs en Europe, beaucoup de textiles finissent encore dans les sacs résiduels. Toutefois, cette collecte sélective demandera une réforme radicale du secteur de la récupération des textiles.

En outre, la collecte sélective des matelas usagés commencera bientôt en Belgique : à partir de janvier 2021 en Flandre et deux ans plus tard en Wallonie. Un nouvel organisme de gestion a été mise en place spécifiquement à cette fin : Valumat a reçu la mission d'augmenter systématiquement la collecte et le recyclage des matelas dans les années à venir. Une belle initiative, même si, au sein de la fédération, nous aurions préféré voir plus d'ambition dans les objectifs fixés et les points de collecte proposés.

La collecte sélective obligatoire des déchets organiques commencera également en Flandre à partir de janvier 2021. Pour les entreprises, l'obligation sera progressive. Dans un premier temps, elle s'appliquera à certains secteurs (certains hôpitaux, prisons, restauration, écoles, etc.) dans lesquels beaucoup de denrées alimentaires sont traitées, pour enfin s’appliquer à tous les secteurs d'ici décembre 2023. Dans le cas des déchets organiques, l'Europe vise déjà une collecte séparée d'ici la fin de 2023.

En bref, de nombreux nouveaux défis en matière de tri et de recyclage nous attendent tous. Pour les mener à bien, nous avons besoin du soutien de toutes les parties concernées : consommateurs, entreprises, organismes de gestion, administrations ainsi que les politiques. Ensemble, nous pouvons bâtir un nouvel avenir pour les matériaux utilisés.

Ajouter un commentaire

Annexe
Un nombre illimité de fichiers peuvent être transférés dans ce champ.
Limité à 300 Mo.
Types autorisés : txt pdf doc docx xls xlsx ppt pptx ods odt png jpg jpeg gif zip.